Blog de Mondestin Sony Pascal /Okap

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Politique

Toutes les dernières informations politiques d'Haïti spécialement les villes de province.

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi, novembre 19 2013

Marche aux flambeaux 17 novembre 2013 Cap-Haitien

Mondestin Sony Pascal

lundi, octobre 28 2013

Scandale à Cap-Haïtien dans les lycées!!!!!!!!!!!

Il n'y a que regarder les photos et entendent parler les antagonistes vous aurez déjà une idée claire et nette sur la situation.

lise.jpg

lise1.jpg

lise2.jpg

lise3.jpg

Mais en réalité qui est le principal responsable et qui sont les vrais vicimes?

lise4.jpg

lise5.jpg

Je l'avais dit et redit mais helas!!!!!!!!! Personne ne m'avait écouté on dirait que ma voix et mes paroles etaient trop faible et pas de sens.....

En tout cas l'avenir nous dira le reste.......

MONDESTIN Sony Pascal: (509)3795-1335 / (509)3395-4148

jeudi, janvier 24 2013

La tension monte énormement aux différents lycées et écoles normales du Cap-Haïtien

Que fait le directeur départemental de l'éducation nationale Justidans le Nord car si autrefois Saint-Domigue (en parlant d'Haïti) était un baril de poudre que la moindre étincelle pouvait éclater; aujourd'hui c'est à travers différents établissements scolaires de la ville qu'il faut en prendre considération afin d'éviter le pire.

Justin_metelus.JPG A droite: Le directeur départemental de l'éducation JUSTIN METELLUS

Catastrophe phénoménal: 1- Incompatibilité de tempéraments entre les responsables de l'éducation dans le Nord et les subalternes. En exemple: (Professeurs & directeurs d'établissement; directeur départemental & Professeur ), etc...

2- Des menaces sans cesses de vies ou de morts...

3- Menaces de transfert...

4- Lettres de blâmes pour un rien du tout...

5- Déstabilisation de staff...

6- Apparitions de nouveaux professeurs, professeur suppléants...

7- Des grèves, etc....



En effet après plusieurs mouvements de protestations, de grèves, etc.. afin de trouver une solution c'est le pire de jour en jour.

Somme toute encore une fois au lycée national Dutty Bookman, les professeurs grévistes annonce encore un arrêt de travail allant du 28 janvier au 1 février 2013. Espérant que le message fera son effet pour que le lycée reprend son calme car c'est la troisième fois que les professeurs agissent ainsi.

Sinon on dirait haut et fort que c'est une chasse aux sorcières que l'on fasse et une vengeance à nul autre pareil.

N.B: Le comportement de l'actuel directeur du lycée: dit Zacharie est plus qu'anormal avec des propos malsains via les professeurs et du staff administratif en les traitant de petits voyous, chimères, tafiateurs etc..

Mondestin Sony Pascal

dimanche, octobre 28 2012

Une idée de plus sur le Premier Ministre haitien (Laurent Lamothe)

Laurent Lamothe tiré sur 4 épingles à New York pour l'AG de l'ONU se faisant même féliciter par notre Bill Clinton National (lol)...tandis que ce même Laurent Lamothe traite Dessalines comme un vulgaire "Gason Lakou" de l'Histoire Nationale en portant une chemise avec les manches retroussées lors de la cérémonie officielle du 17 octobre.

laurent_lamothe.jpg

Cela en dit long sur nos dirigeants préférant aller jouer les "chèlbè" chez PAPA BLANC, aimant pavoiser, claquer leurs millions au lieu de saluer la mémoire et s'inspirer des pères de notre patrie: des esclaves bafoués, maltraités, mariés à la misère mais osant rêver de liberté et d'indépendance.

vendredi, septembre 28 2012

Une idée de plus sur la manifestation contre le gouvernement de Martelly-Lamothe à Cap-Haïtien

Ce jeudi 27 Septembre 2012, la ville du Cap-Haïtien a reçu la deuxième manifestion anti-gouvernementale contre la cherté de la vie, le chomage, l'immoralité etc... mais aussi pour demander le départ de Michel Joseph Martelly au pouvoir.

N.B: Une troisième manifestation est prévue pour bientot.

MONDESTIN SONY PASCAL, Cap-Haïtien, Haïti

Tel: 50937951335 / 50933954148

dimanche, septembre 16 2012

MANIFESTATION ANTI MARTELLY-LAMOTHE 21 Septembre prochain à Cap-Haïtien

Différentes manifestations sont prévues à Cap-Haïtien contre le gouvernement Martelly-Lamothe et leurs programmes de développement économique et social ainsi que la gestion politique des institutions de l'état à travers le pays spécialement à Cap-Haïtien mais aussi pour protester contre différents mensonges du président Martelly face à la vie chère, l'éducation gratuite, " Terios yo ke li te promèt li tap roule yo sèlman", laptop pou elèv lekol, etc....

Martelly_lamothe.jpg

La première manifestation aura gagnée les rue le 21 septembre prochain avec les ghettos du Cap-Haïtien à travers quelques organisations populaires qui vont chanter et faire passer leurs revendications, déjà les répétitions ont commencé, ils attendent tous avec impatience la date.

manifestation.jpg

Le fameux chant ne serait autre que:

" PEP AYISYEN KALANDIG TROP

SA YO TAP CHECHE A, YO TROUVEL"

N.B: le nombre de manifestation prévues n'est que de trois (3) d'ici la rentrée scolaire mais qui aura un rite de continuité pour atteindre un changement de la gestion politique du pays ou le départ de Michel Joseph Martelly.

Vous aurez un résumé de cet activité le 22 Septembre 2012

MONDESTIN SONY PASCAL, Cap-Haïtien, Haïti

Tel: 50937951335 / 50933954148

mardi, septembre 11 2012

Les vérités ou mensonges d'un président (Michel Joseph Martelly)....

277084_153371961365417_1716364_n.jpgJe me demande où se situent les réalisations du président Martelly, ou du moins qui dirige le pays qui FAIT QUOI pour ce pauvre pays.

Martelly_aux_cayes.jpg

laurent_lamothe_PM.jpg

QUI BENEFICIE QUOI? et pourquoi?

Haïti pral gen travay

Haïti pral gen anpil laptop pou jen elev yo kapab al lekol

Manje a pral desan

Trop kob tap depanse, men pral roule nan TERIOS

EDIKASYON GRATIS

LAME AP RETOUNEN

Mezanmi dim sa nou panse......... Edem jwen yon repons .......

Mondestin Sony Pascal, Cap-Haïtien, Haïti Tel: 50937951335 / 50933954148

lundi, août 27 2012

Enfin !!!!!!! à Cap-Haitien: L’organisme du Développement du Grand Nord (ODGN)

Organisme du Développement du Grand Nord c’est le nouveau nom de l’ODN (Organisation de Développement du Nord) après son baptême aujourd’hui a l’hostellerie du Roi Henry Christophe à Cap-Haïtien.

IMG_3238.JPG

Grâce aux efforts infatigables du bloc des parlementaire du Nord et de différents autres membres du gouvernement de Martelly-Lamothe mais tres spécialement de l’honorable député Gluck Théophile, L’ODN est de nouveau opérationnel dans le Nord.

559148_3541586014684_168838918_n.jpg

L’honorable député Gluck Théophile montre encore une fois comment penser a autrui, comment défendre les intérêts d’un peuple, d’une nation, d’un pays car l’ODN n’est pas le député lui même mais plutôt l’espoir d’une ville, d’un département, d’une famille, d’un citoyen etc... car Il ne pense pas qu’a parler et dire des sottises (mo sal, joure moun, pale moun mal, di sak pa sa); en prenant la fonction d’être le défenseur du peuple, en qu’il parle pour le peuple, qu’il défendre les intérêts du peuple en parlant pour eux uniquement (ce qui est faux) mais toutefois c'est toujours cause vaine, sans espoir, sans rien de concret, palpable politique et durable. Bravo et mille fois bravos député Gluck Théophile et continue ainsi.

Pour la direction de L'ODGN

IMG_3232.JPG

Le directeur Général Spencer Charles (au centre)

IMG_3233.JPG

Le directeur Général adjoint Voltaire Dumesle (au cntre)

Que de beaux discours et de belles promesses mais hélas !!!!! Enfin !!!!! Quelque chose de grands et de beaux aussi meilleur pour les départements Nord, Nord’ Est, Nord-Ouest et le Centre.

IMG_3243.JPG

Bonne chance a cette équipe, déjà on vous souhaite succès en succès que le progrès et l’apaisement véritable de la misère si atroce de la population soit radicalisée totalement et partout dans le pays.

QUE DIEU VOUS GARDE ET VOUS BENISSE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Mondestin Sony Pascal, Cap-Haïtien, Haïti Tel:50937951335 / 50933954148

samedi, août 18 2012

Sitting pour bientot à Cap-Haïtien contre le directeur du TPTC

A Cap-Haïtien , dans les jours à venir le représentant de l'organisation Cyclone (Briz Van, Tanpèt) Elusca Charles et différentes autres organisations populaires vont organiser un sitting aux alentours du bureaux des travaux publics principalement contre le directeur départemental l'ingénieur Bernadin mais aussi contre l'administrateur Roudy.

Ce sitting aura pour buts:

1- De dénoncer l'attitude de directeur et de l'administrateur contre le personnel qu'il humilie

2- La célébration de la fête patronale du Cap-Haïtien se passe avec une ville très sale, aucune intervention appropriée.



3-En terme d'assainissement et de déblaiement; il n'y a aucun geste voir un une amélioration ou une intervention sérieuse.

4-Ils ne passent que deux jours par semaine au bureau d'ailleurs ils ne sont pas du département du Nord (C'est la raison principale de l'état de la ville durant les fêtes patronales)

N.B: Ce sera aussi la position de l'Organisation Mete Lod nan Dezod Nord, qui apporte toujours son soutien à l'ingénieur Bernadin actuel directeur du TPTC.

mercredi, mai 16 2012

Manifestation à Cap-Haïtien contre le délégué départemental du Nord (Yvon Altéon)

Ce mercredi 16 mai 2012 à Cap-Haïtien une manifestation a eu lieu dans la ville pour dénoncer les mauvaises gestions du délégué départemental du Nord Yvon Altéon

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Accusé de maintes choses par les proches du gouvernements Martelly - Lamothe dans le Nord dont les photos en sont témoins.

manifestation_contre_Yvon.JPG

manifestation_contre_Yvon1.JPG

manifestation_contre_Yvon2.JPG

Parmi ces actes arbitraires on peut citer:

1- le nom du journaliste correspondant de radio centre ville Montréal 102.3 FM: Joël Théodore qui a du passé une nuit blanche dans une toilette publique d'Haïti à vous de voir la situation car d'après les déclarations de ce dernier, il a subi des menaces de mort de la part du délégué et que des bandits armés de machettes lui auraient attendu aux environt de sa maison.

joel.jpg

2- Gérald Jules arrêté aux environs de 6:00 pm puis relaché le lendemain vers les 4:00 pm

Tous deux disent lutter pour une autre ville du Cap, et débattent sur les différents problèmes du département du Nord spécialement la cité Christophienne tant sur le plan social que politique.

Vue de la politique haïtienne par : Herns Mesamours

Depuis quelques temps des voix se sont élevées contre l’ancien président de l’Assemblée Nationale Sénateur Kelly C. Bastien dans le pays. Des personnes de différents secteurs parlent de lui comme un humilié du régime Martelly, je n’arrive pas a les comprendre ? Le Sénateur Bastien comme tant d’autres politiciens sur l’échiquier a commis des erreurs politiques, un point c’est tout. Des erreurs qu’il preuve corriger, car il a encore du temps et plein d’avenir en politique.

Le cas Bastien, n’est pas et ne sera pas le dernier; car il y aura encore de remaniement ministériel avant la fin du mandat de Martelly. Pour l’histoire et pour la vérité, la jeunesse doit savoir qu’aujourd’hui que les personnes qui sont ministres ne sont pas tous dignes, honnêtes et compétents que l’ancien sénateur du Nord; mais c’est plutôt une question de CLAN. Kelly Bastien n’est pas Ministre de l’environnement parce qu’il ne fait pas partie de l’entourage du président de la République, de sa Femme Sophia qui était incontournable dans cette décision ou encore moins de l’équipe Lamothe, l’actuel premier Ministre.

En parlant des autres parlementaires qui n’étaient pas favorables a lui, et en particulier ceux du Nord; c’est plutôt une question de jalousie et de mauvaises fréquentations a la capitale. D’après un journaliste, Neg nan No pito desann vizaj yo devan vagabon potoprens tan yo fe alyans ak neg lakay yo pou avansman depatman an ! Sa pa etone m. Antouka mwen pap janm konpare Kelly ak Kenston !

Même quand le Sénateur n’a pas un passé 100% positif au grand corps, mais il avait contribué beaucoup au niveau de la 49eme législature. A noter que le député-marionnette du Cap-Haitien, Kenston Jean Baptiste qui n’a qu’un seul but ‘’ AVOIR UNE PETITE MAISON AVANT MON MANDANT ‘’ a négocié un poste consulaire pour sa femme a un problème personnel avec Kelly Bastien. Ce n’est pas une question de pays, qu’il parle, se ti bagay djob pou mandan m li, fanmi ak kek zanmi ki tap soufri depi lontan.

Depi se konsa politik ap fet nan peyi a, li pap janm avanse. Neg la vini fe politik lel eseye tout lot bagay nan lavi a epi yo pa janm mache, jodi a li bon sou do pep la. Epi li konprann li ka kraze Kelly ki te koumanse lite depi nan mouvman etidyan ! Kelly ap peye sal fe ki mal pandan pasaj li nan palman, men pa pran roulib sou do l.

La ville du Cap-Haitien mérite mieux !

Herns Mesamours Neg nan NO

Lamothe et son équipe installés

Le président de la République, Michel Joseph Martelly, a procédé à l’installation ce mercredi du nouveau cabinet ministériel dans les jardins du Palais national. Le Premier ministre Laurent Lamothe a, une fois de plus dans son discours, promis de mettre en œuvre la vision politique du président Martelly. M. Lamothe appelle chaque membre de son gouvernement au sens du devoir et du service et fait savoir qu’ils sont tous condamnés à réussir.

laurent_lamothe_PM.jpg

Le fameux « 5 E » constitue la toile de fond de l’énoncé de politique générale du nouveau chef de la primature. Le premier mandataire de la nation s’est réjoui du choix d’un ami de longue date pour diriger le nouveau gouvernement. Michel Martelly exhorte les ministres à travailler d’arrache pied pour mettre en œuvre la feuille de route du gouvernement, axée sur les 5E (Education- Etat de droit- Environnement- Energie et Emploi). Reconnaissant que le peuple n’aura pas la même patience au cours de la deuxième année de son quinquennat, il appelle les membres du nouveau cabinet ministériel à agir vite et bien afin de parvenir aux résultats escomptés.

Cette nouvelle équipe gouvernementale est composée de vingt-deux ministres dont sept femmes. Le président Martelly a fait savoir que d’autres femmes seront bientôt nommées dans certaines secrétaireries d’Etat.

Le premier conseil des ministres sous la houlette de Michel Martelly et Laurent Lamothe doit se dérouler ce mercredi à partir de 2h. Il sera retransmis en direct selon ce qu’avait annoncé le nouveau locataire de la Villa d’accueil.

Source: Radio Caraïbes

mercredi, avril 25 2012

Le député Rodriguez Séjour comparait au cabinet d'instruction

Le député Rodriguez Séjour, accompagné de son avocat Carlos Hercule, du président de la Chambre Basse Levaillant Louis-Jeune et du ministre chargé des relations avec le parlement Ralph Théano, a répondu mardi aux questions du juge instructeur Jean Wilner Morin pour son implication présumée dans l’assassinat du policier Walky Calixte.

rodrigez.jpg

Sans donner plus de précision, Me Hercule a seulement fait savoir que son client a répondu aux questions du juge instructeur et affirme que l’instruction s’est bien déroulée.

Pour sa part, le président de la chambre des députés, Levaillant Louis-Jeune a indiqué que son collègue sera toujours disponible pour la justice. Il affirme que sa présence au cabinet d’instruction était un signe de sa foi dans l’état de droit mais également pour souligner sa solidarité avec le député Séjour qui jouit de la présomption d’innocence tant que sa culpabilité n’aura as été démontrée.

Pour ce qui est de la levée éventuelle de l’immunité du député de la première conscription de Port-au-Prince, Levaillant Louis-Jeune informe que « nous ne sommes pas encore là » car, a-t-il précisé, son collègue n’a jusqu’ici pas été inculpé.

Walky Calixte a été tué par balles le 17 avril dernier. Certains de ses frères d’armes accusent le parlementaire Séjour d'implication dans son assasinat pour avoir, soutiennent-ils menacé l’agent quelques heures avant sa mort.

Des policiers avaient observé un arrêt de travail mecredi pour reclamer justice pour la victime et l'arestation du député incriminé.

Des habitants de la région de Carrefour devait emboîter le pas dès le lendemain et pendant 3 jours pour bloquer la circulation dans cette zone où réside la famile du policier assasiné.

C'est surtouit lundi que la situationétait la plus tendue, la protestationm ayant gagné d'autres zones de la capitale avec des barricades enflammées des jets de pierres et des tirs d'armes à feu. Tout cela en l'absence de la police ou avec la complicité de certains policiers accusés d'avoir fait la grève.

Source: AHP

dimanche, avril 15 2012

Bureau de Communication de la Présidence

Le Président de la Colombie, Juan Manuel Santos, prévoit de coopérer avec Haïti pour l'aider à faire face à ses difficultés · Le Président Martelly adresse ses remerciements à son homologue colombien pour ses propos de soutien et sa volonté manifeste d'aider Haïti · Le Chef de l'Etat colombien a demandé aux 22 Chefs d'Etat et de gouvernement américains de considérer l'agenda du gouvernement haïtien dans le cadre de la reconstruction du pays

Port-au-Prince, samedi 14 Avril 2012 : Le Président de la Colombie, M. Juan Manuel Santos, hôte de la sixième édition du forum continental "Sommet des Amériques" qui réunit des délégations internationales des pays d'Amérique, a appelé ses homologues à renforcer leur coopération avec le gouvernement d'Haïti pour l'aider à résoudre ses divers problèmes. Le Président colombien a fait savoir en outre qu’il se sent concerné au plus haut point par le drame que connait Haïti. « Nous devons améliorer notre coopération avec Haïti. Jusqu'à présent, chaque pays coopère avec Haïti suivant leurs propres limites et leurs intérêts, en obtenant des résultats moyens", a-t-il fait remarquer. Le Président de la République d'Haïti, S.E.M. Michel Joseph Martelly, a adressé, de son coté, ses remerciements à son homologue colombien pour ses propos d’encouragement et ses expressions de soutien au profit d’Haïti. « Le Président Santos a montré qu'il est préoccupé par la situation de notre pays. Il a fait preuve d'une grande vision politique en proposant une action commune de tous les pays d'Amérique à se joindre à nous pour la reconstruction et le développement de notre pays et l'amélioration des conditions de vie du peuple haïtien. Sa vision est en adéquation avec les décisions politiques que nous prenons tant au niveau de la Présidence et qu'à celui du Gouvernement. » Le Président Juan Manuel Santos estime par ailleurs que l'aide octroyée à Haïti par les pays d'Amérique devrait s’inscrire dans le cadre d’un plan élaboré qui tient véritablement compte des réels besoins d’Haïti. « Nous avons agi seul auparavant. Et nous avons raté le plus important : les priorités du peuple haïtien. Nous devons nous approprier de l’agenda de son gouvernement et l’intégrer dans nos actions. Nous devons coopérer dans l'unité avec le gouvernement d'Haïti pour être en mesure de surmonter ses problèmes. On ne saurait nous complaindre à accepter qu’Haïti puisse conserver ses frustrations au cours du prochain sommet. », a déclaré le Chef de l’Eta colombien.

Haïti - pédophilie : 1983 - 2011, 28 années d'exploitations sexuelles sous les yeux de Saint-Joseph.

Il existe à Port-au-Prince et à Jacmel trois (3) maisons d'accueil pour enfants qui représentent trois (3) foyers d'exploitations sexuelles. Aux dires de plusieurs jeunes qui ont fréquenté ces établissements, ces trois (3) » Maisons Saint-Joseph pour Enfants » réunissent un nombre important d'enfants de rue venant du Centre d'accueil de Carrefour, des bidonvilles de la Capitale et des villes de province. Elles sont dirigées par Michael Geilenfeld, un religieux au passé ombrageux qui est accusé d'abus sexuels sur des enfants démunis d'Haïti.

photo.jpg

Sa tactique est connue. Il habitue les enfants à des attouchements corporels allant de simples caresses des membres, des parties du tronc, des fesses, jusqu'à la sodomie. Son chien méchant appelé Micky lui servait d'arme privilégiée pour intimider ses victimes. Plusieurs anciens de Saint-Joseph Home For Boys rapportent avoir été mordus par ce chien sur l'ordre de Geilenfeld.

Des pratiques d'abus sexuels et d'exploitation qui ont provoqué plusieurs mouvements de protestation en 1983, en 1991, et en 2005. Des jeunes danseurs des centres d'accueil Saint-Joseph, en déplacement aux Etats-Unis, ont fait des déclarations dans la presse Américaine dénonçant des abus sexuels de Michael Geilenfeld. Des victimes ont été jusqu'à déposer une plainte formelle, au Consulat Américain de Port-au-Prince, contre leur Bourreau. Ils ont indexé Michael Geilenfeld. Madame Déjean de l'IBERS a été informée à 4 reprises, selon ses témoignages.

Geilenfeld a été traîné devant la justice haïtienne, ses accusateurs critiquent son influence sur des juges, de grands avocats de Port-au-Prince, des policiers, et le comble, sur des officiers de l'Ambassade des États-Unis à Port-au-Prince.

Pourtant, des missionnaires américains ayant travaillé dans les différents Centres d'Accueil Saint-Joseph d'Haïti ont rapporté des faits compromettants allant dans le sens des témoignages des victimes. Mary Kolhaas et Mitchelle Finch sont deux américains qui ont eu le courage de mettre leur témoignage sur papier par devant un notaire Américain en janvier1991. ( Lisez tous les documents sur le site :http://www.dossiergeilenfeld.blogspot.com/) Le nombre de victimes se compte par centaines. En 28 ans, ils sont nombreux ceux qui déclarent avoir connu les assauts de Geilenfeld. Lors d'un voyage d'enquête à Port-au-Prince, Réseau Citadelle a rencontré environ une douzaine d'adultes, anciens enfants de Saint-Joseph Home for Boys. Les récits sont les mêmes: Geilenfeld leur a caressé le cou, la figure, le ventre, les fesses, il les a pressés contre son sexe en érection, et finalement les moins violents, ou les plus naïfs, ont été sodomisés. Parfois, il utilise des haïtiens pédophiles et surtout bisexuels, membres de son staff, pour les premières attaques sur les enfants fraîchement arrivés.

Les victimes de Geilenfeld sont réparties partout à travers le monde: États-Unis, Europe, Amérique du Sud et Haïti. Après plusieurs tentatives pour stopper cet homme puissant, ils perdent confiance dans la lutte et voient en leur bourreau un homme intouchable au-dessus de la loi, grâce au pouvoir de l'argent. Les jeunes rencontrés sur le dossier n'ont pas cessé de répéter le fameux proverbe de Madame Déjean: "Lajan fè chien danse".

Plusieurs sont morts dans des conditions troublantes, d'autres ont tenté le suicide, la grande majorité s'est réfugiée dans le silence de l'impuissance.

Cependant, avec l'annonce de la condamnation de Douglas Perlitz à Connecticut le 21 décembre 2010, ces jeunes marqués par les abus subis dans les Maisons Saint-Joseph reprennent confiance. Ils nous ont contacté pour les aider à relancer la campagne pour que justice soit faite.

C'est dans cette perspective que nous avions interrogé les plus déterminés et lancé, avec l'aide d'amis américains, une enquête journalistique et un plaidoyer, en vue de forcer les autorités concernées et les membres du Conseil d'administration de "Hearts with Haiti", l'ONG américaine qui supporte les activités de Michael Geilenfeld, à faire la lumière sur les accusations répétées d'exploitation sexuelle des enfants.

Faut-il signaler que plusieurs pédophiles recherchés par la justice pour abus sur des enfants haïtiens ont passé un bon moment avec Michael Geilenfeld. C'est le cas pour Michael Brewer, Thony, Phillip Morris -homosexuel marié à un jeune garçon haïtien en Angleterre et de John Duarte, un prêtre catholique condamné au Canada pour pédophilie en Haïti.

Comment un tel homme peut-il avoir l'autorisation administrative et morale pour continuer à diriger, en toute quiétude, 3 maisons d'accueil pour enfants? Quel réseau se cache derrière Michael Geilenfeld?

Cyrus Sibert, Cap-Haïtien, Haïti.

Radio Souvenir FM, 106.1 : souvenirfm@yahoo. fr

vendredi, avril 13 2012

Les autorités des deux pays dénoncent un « complot » contre l’administration Martelly

Les autorités dominicaines et haïtiennes ont dénoncé, le 12 avril, un « complot » qui serait fomenté par le colonel retraité dominicain Pedro julio Goico Guerrero, dans le but de déstabiliser l’administration du président Michel Martelly.

L’information a été communiquée à Santo Domingo par le secrétaire à l’information de la Présidence dominicaine, Rafaël Núñez, qui a lu un document paraphé par les deux gouvernements.

Au moment de rencontrer les journalistes convoqués au palais présidentiel, il était accompagné du ministre dominicain des affaires étrangères, Carlos Morales Troncoso, du ministre haïtien de la Justice, Michel Brunache, du procureur dominicain, Radhamés Jiménez, et des ambassadeurs Fritz Cineas (Haiti) et Rubén Silie (Rép. Dom.).

Le texte officiel remis aux journalistes indique que conformément à des informations fournies par les organismes de sécurité dominicains, le colonel Guerrero, aurait tramé « un complot » dans le but de déstabiliser le gouvernement démocratiquement élu du président Michel Martelly, rapporte l’agence Espacinsular, partenaire d’AlterPresse.

Goico aurait ainsi demandé au citoyen haitien Pierre Kanzki, d’entreprendre une campagne de discrédit contre le chef de l’État haitien.

Pierre Kanzki aurait, de son coté, à entrer en contact avec d’autres secteurs de la vie nationale en Haïti pour exécuter le plan.

« Les gouvernements d’Haïti et de la République Dominicaine, condamnent ce type d’action à caractère criminel (...) qui met en danger la paix, l’ordre et la tranquillité du peuple haïtien », selon le document.

Durant cette rencontre, où les journalistes n’avaient pas le droit de poser des questions, deux enregistrements sonores supposément interceptés par les organismes de sécurité dominicains et servant de base à la dénonciation, ont été présentés.

Selon l’agence EFE, dans les enregistrements sonores, la voix présumée de Guerrero évoque le récent scandale des millions ayant éclaboussé Martelly. Ce dernier aurait reçu 2,5 millions de dollars avant et après son élection à la présidence, de la part de l’influent sénateur dominicain Felix Bautista (proche du président Léonel Fernandez).

EFE signale que le colonel à la retraite Pedro julio Goico Guerrero fait partie du cercle rapproché de Hipolito Mejia, ex président et candidat à la présidence du Parti Révolutionnaire Dominicain (PRD).

L’agence ajoute que Mejia est l’un des candidats favoris aux élections du 20 mai prochain, en face (entre autres) de Danilo Medina, candidat du Parti de la Libération Dominicain au pouvoir.

Source: Alter Presse

Le Mexique promet une aide de 10 millions de dollars

Le président du Mexique, Felipe Calderon, a annoncé jeudi que son pays allait dépenser 5,5 millions de dollars américains en Haïti pour soutenir un orphelinat, une clinique et une école de commerce, et une autre tranche de 5 millions dollars pour reconstruire un centre d'approvisionnement et 15 marchés publics.

Felipe Calderon a fait cette annonce hier lors de sa brève visite dans la capitale haïtienne. Il s'agissait de la première visite officielle en Haïti d'un président mexicain en exercice.

Au cours d'une conférence de presse conjointe les présidents haïtien, Michel Martelly et mexicain Felipe Calderon ont réitéré leur détermination à renforcer les relations entre les deux pays. M. Calderon a insisté sur la nécessité de renforcer les échanges commerciaux entre Haïti et le Mexique. Il était accompagné d'une importante délégation d'hommes d'affaires désireux de s'impliquer dans les projets de reconstruction.

Selon le bureau de l'émissaire spécial de l'ONU en Haïti, l'ancien président américain Bill Clinton, le Mexique a promis de verser 8 millions $US pour les efforts de reconstruction post-séisme. Un peu plus de 3 millions $US ont été versés jusqu'à maintenant.

mercredi, avril 4 2012

Félix Bautista nie avoir financé la campagne de Martelly

Environ 72 heures après l’éclatement de ce scandale à dimension insulaire, le Sénateur réagi par voie de communiqué, s’y défendant à coup de versets bibliques.

Felix_Bautista.jpg

Plusieurs médias dominicains ont fait écho du communiqué de presse du Sénateur Bautista sorti mardi soir, environ 72 heures après les révélations explosives de l’enquête de la journaliste Nuria Piera.

"Je n’ai jamais donné d’argent au Président d’Haïti" a déclaré le Sénateur qui envisage des actions légales "en temps et lieu" à l’encontre des auteurs de cette "campagne de salissage". Son équipe d’avocats serait en train de faire une analyse exhaustive de toutes les pièces présentées lors du reportage afin de prendre les dispositions appropriées.

Le Sénateur Bautista s’est déclaré en possession d’éléments prouvant son innocence.

Le Sénateur de San Juan compte par ailleurs se concentrer sur la campagne électorale en cours, "Comme le dit la Bible, dans le livre des Ecclesiastes, chapitre 3 verset 1-9 : Chaque chose en son temps".

Il dit consentir tous les efforts pour remporter la faveur des urnes dès le premier tour du scrutin du 20 mai prochain.

Cette valse de communiqués de presse de part et d’autres de l’île se poursuit donc, alors que l’opinion publique sondée, entre autres, à travers les médias sociaux ne semble pas convaincue des réactions lapidaires des principaux intéressés.

Publié le mercredi 4 avril 2012 HI/RK

dimanche, avril 1 2012

Rosemond Jean serait l’objet de menace de mort

jr.jpgLe Coordonnateur de la Coordination Nationale des Sociétaires Victimes de Coopérative, Rosemond Jean, affirme être l’objet de menace de mort en raison de son implication dans la remobilisation des Anciens Militaires. Il pointe du doigt le Ministre de l’Intérieur et de la Défense Nationale, Thierry Mayard Paul, du Ministre de la justice et de la sécurité publique, Michel Brunache et le Secrétaire d’Etat à l’Intérieur, Georges Racine.

Par ailleurs, Rosemond Jean annonce une manifestation pour le 4 Avril prochain en vue de sensibiliser les parlementaires sur la nécessité de régulariser la situation des militaires démobilisés.

rosemond_jean.jpg

Soucre: HaitiNews509

jeudi, mars 29 2012

Vive tension à Cap-Haïtien ce 29 Mars 2012 entre anciens militaires, sympathisants et membres pro-Lavalas

                               Une vive tension a éclaté cet après midi à Cap-Haïtien entre divers sympathisants de la ville; des membres pro lavalas, des anciens militaires et autres. Car tôt ce matin les OP lavalas ont organisé une manifestation dans la ville avec des slogans très choquants face au président de la république, et les anciens militaires.

Les anciens militaires avec l'appui de quelques membres de la population et de Guy Phillippe ont gagné les rues dans une marche pacifique en passant à travers divers station de radio de la ville pour faire passer leurs revendications, mais à la grande surprise de plus d'un au retour il a fallu l'intervention des policiers avec des tirs d'armes à feu pour éviter un affrontement entre OP lavalas et anciens militaires.

FADH.jpg

FADH1.jpg

Malgré tout un peu plus tard dans différents endroits de la ville spécialement dans les quartiers populaires, des barricades avec des pneus enflammés, lancement de pierres et des bouteilles, etc..

N.B: La MINUSTAH n'a rien faire au contraire ils ont du rebrousser chemin quand ils voient les fauteurs de troubles en plein boulot.

Ainsi on se demande où va le pays? Où est le développement prôné? Que va-t-on faire?

Mondestin Sony Pascal, Cap-Haïtien, Haïti

- page 1 de 3